Une hernie discale

Les hernies discales entrainent des douleurs au niveau de bas du dos, des épaules, des jambes ou des bras. Ces douleurs sont dues généralement à la pression d’un nerf par un disque intervertébral.

Une hernie discale est survenue lorsqu’une partie d’un disque intervertébral dépasse la racine d’un nerf, cela est due à une fissure de l’enveloppe fibreuse du disque entre deux vertèbres.

Un disque intervertébral est flexible, il a pour rôle d’amortisseur dans les mouvements. Le tour du disque nommé annulus fibrosus est un élément dur, flexible qui peut se bousculer à l’intérieur du disque appelé nucleus pulposus dont l’espect est mou et gélatineux.

Une hernie discale se manifeste par une perte progressive de la hauteur de l’espace intervertébral et par une réduction du canal rachidien qui comporte la moelle épinière. Les racines nerveuses vont se retrouver compresser ce qui provoquera les douleurs.

Une hernie discale, quelles sont ses causes ?

Les disques s’affaiblissent à cause du vieillissement ou d’une maladie, ce qui rapproche les vertèbres provoquant des douleurs lors d’un mouvement

Les mauvaises postures et les mouvements incorrects peuvent affaiblir le disque intervertébral entrainant sa dégradation. Une hernie discale apparaitra également suite à mouvement brutal.

Une hernie discale est également associer au vieillissement naturel du rachis et aux mouvements importants et répétitifs auxquels la colonne vertébrale est soumise 

Une hernie discale, quels ses symptômes ?

La pression du disque pratiquée sur les racines nerveuses est la cause principale des différents symptômes de cette maladie.

Il existe une liste non exhaustive de symptômes de la hernie discale, on peut citer :

  • Les douleurs au niveau des membres, la source de la douleur découle de la racine pressée par la hernie
  • Les sensations de fourmillements ou de picotements, trouble de la sensibilité qui peut aller jusqu’à la perte complète de la sensibilité (anesthésie).
  • La chute de la masse musculaire partielle ou complète

Une hernie discale, quel traitement à adopter ?  

Le traitement d’une hernie discale débute en premier lieu par un examen physique du corps, en faisant attention aux parties des douleurs à savoir le cou, le dos et les extrémités.

Le médecin spécialiste contrôle le dos du patient pour examiner sa mobilité et sa flexibilité et pour rechercher certains signes qui montrent que les racines nerveuses sont affectées par une hernie discale. 

La prise en charge de cette maladie se fait généralement par des médicaments antalgiques qui permettent de soulager la douleur et l’inflammation ou à l’aide des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le médecin peut prescrire un relaxant musculaire en cas de contractures des muscles du dos.

En cas de douleurs intenses, des injections locales contenant de la cortisone sont prescrites par le médecin traitant.

Plusieurs conseils sont à suivre pour soulager les douleurs et éviter mes récidives comme la perte du poids, l’arrêt de fumer et éviter les longs voyages en voiture.

X