La scoliose

La scoliose se manifeste par une inflexion permanente de la colonne vertébrale (ou rachis) due à la rotation des vertèbres les unes par rapport aux autres.   Cette déformation se constate sur les trois plans de l’espace (face, profil et en transversal).

Cette maladie apparait généralement dans l’enfance et l’adolescence mais peut survenir à l’âge adulte, elle est la conséquence d’une maladie ou d’une malformation. Elle entraine une gibbosité ou une déviation du haut du dos en forme de bosse.

 Une scoliose, quelles sont ses causes ?

La déviation de la colonne vertébrale peut avoir plusieurs causes :

  • La scoliose chez un enfant ou un adolescent:  

La scoliose idiopathique : elle se développe pendant l’enfance et s’accélère généralement durant la période de puberté.

Les filles sont principalement (de 8 à 15 ans) les plus touchées, mais grâce aux soins et traitements existants, la maladie peut se stagner à un niveau

La scoliose dite secondaire : Elle apparait suite à une maladie neuromusculaire ou osseuse qui touche les vertèbres. Cette forme est rare chez les enfants que la forme idiopathique. Elle touche souvent les enfants qui souffrent de séquelles d’une naissance délicate.

  • La scoliose de l’adulte:  

La scoliose idiopathique : C’est la forme de la scoliose qui apparait dans l’enfance, non traitée à la fin de l’adolescence, elle continue à se développer à l’âge adulte.

La scoliose secondaire : causée par une maladie neuromusculaire ou une pathologie osseuse comme l’inégalité de longueur des membres inférieurs, l’ostéoporose… etc.

La scoliose nommée « de novo » :  elle se déclenche tardivement à cause du vieillissement des disques intervertébraux et des vertèbres qui constituent le rachis. Elle touche généralement les personnes âgées.

Une scoliose, quels sont ses traitements ?

La maladie de la scoliose nécessite un traitement et un soin pour minimiser l’aggravation de la déviation de la colonne vertébrale et de sa déclinaison.

Le malade atteint de la scoliose aura besoin de séances de rééducation avec un kinésithérapeute professionnel.   

La prise en charge de cette maladie est évolutive, elle s’étale sur plusieurs années et nécessite des sessions de kinésithérapie prolongée. La pratique d’une activité sportive est très importante avec le port d’un corset orthopédique au-delà de 30°. Au cas où la courbure du rachis est grave, une opération chirurgicale est nécessaire

En cas ou les douleurs persistent, les antidouleurs sont prescrits par le médecin. Il est possible pour les patients adultes de prendre des anti- inflammatoires.

Quelle est la différence entre la scoliose et « L’attitude scoliotique ?

Il faut faire la différence entre la scoliose et l’attitude scoliotique.

L’attitude scoliotique c’est quand le rachis dévoile une malformation réductible qui peut être diminuer par un changement de position, dans ce cas-là, il n’a pas de rotation des vertèbres. L’attitude scoliotique est causée par l’adoption d’une mauvaise position.

Quant à la scoliose, la déviation n’est pas réductible.

X