La greffe d’organes : un cadeau pour sauver une vie !

Une greffe ou (transplantation) consiste à suppléer un organe ou un tissu défaillant par un autre sain venant d’un donneur vivant ou décédé (allogreffe) ou du patient lui-même (autogreffe).

On transplante pour plusieurs raisons :

  • Pour substituer un organe qui ne fonctionne plus et dont la fonction est vitale
  • Pour qu’un malade puisse retrouver sa vie normale.

En médecine, il existe une grande différence entre transplantation et greffe, la première se pratique avec une anastomose chirurgicale des vaisseaux sanguins nourriciers et/ou fonctionnels, tandis que la deuxième est avasculaire. Donc, on parle de transplantation des organes comme le cœur, le foie, les poumons, les reins… alors que les greffes conviennent à la cornée, la moelle …etc

Il existe plusieurs types de greffe classés selon l’origine du greffon :

  • Une autogreffe : le greffon découle du sujet lui-même.  Dans ce cas, le donneur et le receveur sont la même personne. Il s’agit principalement de greffe de cellules ou de tissus.
  • Une allogreffe (ou homogreffe) : c’est une opération dans laquelle le donneur et le receveur appartiennent à la même espèce, c’est le cas le plus fréquent.
  • Une xénogreffe : est une opération dont le donneur appartient à une espèce différente mais proche génétiquement du receveur.

Comment se déroule la greffe d’un organe ?

Des chirurgiens spécialistes qui procèdent à la greffe d’un organe, il s’agit des opérations délicates et lourdes qui nécessitent une anesthésie générale, une hospitalisation de longue durée et un suivi post opératoire pour éviter le rejet des organes ou de tissus.

Que se passe-t-il après une greffe d’organe ?

Une fois l’opération de greffe sera finalisée, le nouvel organe fonctionnera et le malade sentira les bénéfices.

Aussi, il existe des effets secondaires des traitements anti-rejet qui vont apparaitre, le patient sentira des troubles morales et psychiques surtout en cas des greffes de visage ou des mains.

Le don des organes peut sauver des vies !

Le don d’organe redonne espoir et santé à des personnes malades ou victimes des accidents qui souffrent à chaque instant,

Cet acte humain peut sauver jusqu’à 30 personnes, il permet aux malades de reprendre leur vie normale et d’exercer leurs activités régulières en améliorant la qualité de leur vie.

X