La chirurgie mammaire ou Mammoplastie

La mammoplastie regroupe les interventions chirurgicales effectuées au niveau de la poitrine, ce sont les actes les plus demandées en chirurgie plastique.

La chirurgie esthétique mammaire permet d’améliorer l’aspect esthétique du sein, les patientes peuvent avoir soit des poitrines trop peu développées (hypotrophie mammaire) ou très volumineuses (hypertrophie mammaire), trop tombantes (Ptôse mammaire) ou des seins asymétriques.

Il existe plusieurs techniques de chirurgie esthétique mammaire qui ont pour objectif d’améliorer l’aspect du sein selon chaque cas.

Dans la suite de l’article, vous trouverez les détails et les spécificités de chaque intervention :

L’augmentation mammaire :

Avant l’opération, le chirurgien discute avec la patiente du résultat qu’elle souhaite avoir tant au niveau du volume qu’au niveau de la forme.

Le médecin peut être d’accord sur le choix de la patiente, comme il peut être contre car il doit prendre en considération la physionomie et la santé générale de la patiente.

On trouve deux types d’augmentation mammaire :

Avec prothèse : c’est la technique la plus fréquente, les cicatrices sont moins visibles. Elle a pour objectif d’avoir un résultat naturel.

Elle demande le placement d’implants mammaires en gel de silicone très souple au toucher. La prothèse mammaire est mise en place devant ou arrière le muscle selon chaque cas.

Sans prothèse : c’est une augmentation mammaire très naturelle sans cicatrices, le médecin emploie la graisse de la patiente prélevée au niveau du ventre, des cuisses ou des genoux pour l’injecter au niveau des seins. 

La réduction mammaire :

C’est un acte chirurgical qui permet la diminution du volume de la poitrine, c’est une solution destinée aux patientes qui souffrent d’une hypertrophie mammaire et qui sont vexées par l’aspect de leur poitrine et peut même leur causer des douleurs de dos. 

Avant l’opération, il est important pour la patiente d’effectuer une mammographie ou une échographie mammaire qui date de 6 mois maximum.

La ptôse mammaire

Cette technique permet de corriger la poitrine trop tombante. On trouve plusieurs solutions avec ou sans prothèses selon chaque cas.

Au fil du temps, la poitrine s’effondre et s’attire vers le bas, le lifting mammaire ou mastopexie ont pour objectif le rehaussement mammaire.

L’asymétrie mammaire :

L’asymétrie mammaire est trop gênante pour les femmes ; il existe des techniques esthétiques qui ont pour objectif de corriger l’asymétrie mammaire pour obtenir une poitrine symétrique et harmonieuse.

  • La réduction mammaire : lorsqu’un sein et plus grand que l’autre, La réduction mammaire permet de diminuer le volume du sein pour être du même volume que l’autre
  • La ptose mammaire ; dans ce cas, les deux seins ont le même volume mais ils ne sont au même niveau. Le chirurgien essaye de remonter le sein le plus bas pour qu’il soit dans le bon niveau.
  • L’augmentation mammaire par prothèse ou en injectant de la graisse : lorsqu’ un sein est plus petit que l’autre, on recourt à l’augmentation du volume en plaçant un implant mammaire ou en injectant de la graisse.
X