L’insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque désigne l’incapacité du cœur à jouer sa fonction de pompe. Elle est traitée en combinant une bonne hygiène de vie et une prise en charge médicamenteuse et chirurgicale.

Alors que veut-on dire par l’insuffisance cardiaque ? quels sont ses causes ? comment peut –on la diagnostiquer elle ? et quel traitement à suivre en cas d’insuffisance cardiaque ?

Insuffisance cardiaque :  définition 

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur n’est plus capable de pomper le sang, ce qui fait que les organes ne sont pas correctement nourris en sang.

Le cœur ne sera plus capable de répondre aux besoins énergiques du corps, il ne pourra pas transmettre à l’organisme de l’oxygène et les nutriments

L’insuffisance cardiaque touche le cœur gauche et/ou le cœur droit, cela veut dire une insuffisance ventriculaire gauche ou droite ou une insuffisance cardiaque de tout l’organe.

Insuffisance cardiaque ; quelles sont ses causes ?

Plusieurs maladies cardiovasculaires s’installent quand une insuffisance cardiaque est présente, on en site :

  • L’infarctus du myocarde :  il cause la mort d‘une partie du muscle cardiaque
  • L’hypertension artérielle : elle indique une forte pression du sang pratiquée contre la paroi des vaisseaux sanguins, si ce n’est pas bien traitée, il causera une insuffisance cardiaque,
  • Les cardiomyopathies : ce sont des maladies qui touchent le muscle cardiaque, certains types sont d’origine génétique comme la cardiomyopathie, et hypertrophique familiale.
  • Les maladies des valves cardiaques : elles attaquent les membranes du cœur qui ont pour mission l’étanchéité et la transmission du sang entre les différentes cavités.

 Insuffisance cardiaque : quels symptômes présente-elle  ?

L’insuffisance cardiaque présente plusieurs symptômes :

  • Une fatigue très aiguë
  • Un essoufflement dû à un arrêt du sang dans les poumons,
  • Une dilatation des mains et des pieds
  • Une prise de poids

Il s’ajoute à ces symptômes, les douleurs thoraciques et abdominales, les palpitations, les douleurs de foie, les nausées, la perte d’appétit, le dérèglement du sommeil, les douleurs de la mémoire et de la concentration et une insuffisance rénale….

Insuffisance cardiaque, quels traitements à suivre ?

L’insuffisance cardiaque est traitée en premier lieu en améliorant la qualité de vie du malade et en diminuant les risques qui peut aggraver la maladie.

Pour régulariser la contractilité cardiaque, il faut suivre immédiatement des mesures qui améliore la qualité de vie du malade, il s’agit d’adopter un régime sans sel pour diminuer le volume sanguin dans le corps, de choisir un régime alimentaire équilibré, d’arrêter le tabac, de diminuer la consommation de l’alcool et de pratiquer du sport.

Le médecin traitant prescrit également des médicaments pour diminuer le développement de la maladie :

  • Les diurétiques pour la baisse du volume sanguin
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion afin de limiter l’hypertension artérielle
  • Les bêta-bloquants pour modérer le ralentissement du cœur

Le médecin qui prend en charge le malade peut lui envisager une intervention chirurgicale comme un remplacement des valves cardiaques, un pontage coronaire, la pose d’un défibrillateur en cas d’arythmie.

Au stade avancé de la maladie, le médecin peut recourir à la greffe cardiaque.

X